C’est où un filtre à habitacle dans mon vehicule ?

Le filtre d’habitacle est l’une des pièces automobiles qui ne contribuent pas au fonctionnement de votre véhicule, mais au confort et à la sécurité routière du conducteur et des passagers.

Peu importe la motorisation de votre voiture, celle-ci est forcément équipée d’un filtre d’habitacle, à condition qu’elle ne soit pas trop vieille.

D’ailleurs, il est important de préciser que le filtre d’habitacle est ce qu’on appelle une pièce d’entretien courant.

Cela signifie qu’il doit être régulièrement remplacé pour différentes raisons.

Avez-vous décidé de changer le filtre d’habitacle de votre véhicule vous-même ?

Si oui, savez-vous où il se situe ?

Vous retrouverez la réponse dans cet article après une brève présentation du filtre d’habitacle.

Ensuite, nous vous indiquerons quand il est recommandé de changer le filtre d’habitacle en fonction de votre conduite.

Enfin, nous conclurons en vous listant les conséquences en cas de manque d’entretien du filtre d’habitacle.

Qu’est-ce que le filtre d’habitacle de votre véhicule ?

Quel rôle joue le filtre d’habitacle de votre véhicule ?

Comme nous vous l’avons brièvement expliqué, le rôle du filtre d’habitacle de votre véhicule n’est pas d’assurer le fonctionnement de ce dernier, mais de garantir le confort et la sécurité routière du conducteur et des passagers.

En effet, il est vital que ces derniers puissent respirer de l’air pur lorsqu’ils sont assis dans l’habitacle du véhicule.

Concrètement, le filtre d’habitacle purifie l’air extérieur avant qu’il pénètre à l’intérieur de l’habitacle.

Sa responsabilité est de neutraliser les différentes particules et impuretés contenues en suspension dans l’air extérieur.

Le filtre d’habitacle est considéré comme une aide à la sécurité, car il permet au conducteur et aux passagers d’éviter de violentes crises d’allergies qui pourraient compromettre leur sécurité à bord du véhicule.

Quelles sont les particules neutralisées par le filtre d’habitacle ?

Naturellement, les particules neutralisées par le filtre d’habitacle varient en fonction de l’environnement dans lequel la voiture se trouve.

De plus, il faut aussi garder à l’esprit qu’il y a plusieurs types de filtres d’habitacle qui offrent différentes capacités de filtration en fonction de vos préférences et de vos besoins, mais nous reviendrons sur ce point plus tard.

Lorsque vous roulez à la campagne, les particules neutralisées par le filtre d’habitacle sont surtout du pollen et des poussières.

Au contraire, rouler dans un milieu urbain exposera le filtre d’habitacle à des mauvaises odeurs, des gaz nocifs et surtout à la pollution.

Pour certaines personnes, le fait de respirer ces particules est seulement désagréable tandis que, pour d’autres, cela peut rapidement devenir dangereux en cas d’allergies par exemple.

Quels sont les types de filtres d’habitacle pour votre véhicule ?

Différents types de filtres d’habitacle sont disponibles sur le marché automobile actuel pour correspondre à toutes les préférences et les besoins des automobilistes.

Au total, il existe trois types : le filtre d’habitacle simple, le filtre d’habitacle au charbon actif et le filtre d’habitacle au polyphénol.

Où se situe le filtre d’habitacle de votre véhicule ?

Peu importe leur type, les filtres d’habitacle ont tous le même objectif et le même rôle.

Néanmoins, ils ne sont pas systématiquement situés au même endroit dans tous les véhicules.

En règle générale, le filtre d’habitacle peut se retrouver près de la pédale de l’accélérateur, sous la boîte à gants ou même dans le compartiment moteur.

Bien entendu, vous n’avez pas à vérifier manuellement chacun de ces endroits pour découvrir l’emplacement exact du filtre d’habitacle.

Il vous suffit de consulter le carnet d’entretien du véhicule qui vous a été livré au moment de son achat.

Vous y retrouverez les détails nécessaires pour remplacer les pièces détachées de la voiture, dont le filtre d’habitacle.

Quand faut-il changer le filtre d’habitacle de votre véhicule ?

Recommandations générales

Le remplacement du filtre d’habitacle varie lui aussi non pas en fonction du modèle du véhicule ou du constructeur, mais en fonction de la conduite.

En effet, il est généralement conseillé de remplacer le filtre d’habitacle tous les 15 000 ou 20 000 kilomètres parcourus si la voiture roule principalement dans un milieu rural.

Par contre, si elle évolue davantage en milieu urbain, il est recommandé de changer le filtre d’habitacle tous les 10 000 kilomètres.

Bien entendu, vous pouvez aussi décider de changer le filtre d’habitacle plus souvent pour pouvoir respirer un air le plus pur possible à l’intérieur de l’habitacle.

Préconisations du constructeur

Le mieux reste de vérifier les préconisations du constructeur pour savoir quand il faut remplacer le filtre d’habitacle de votre voiture.

Comme nous vous l’avons précisé plus haut, toutes les recommandations du constructeur sont inscrites dans le carnet d’entretien du véhicule.

Quelle sont les conséquences d’un filtre d’habitacle encrassé ?

L’entretien du filtre d’habitacle a été négligé ou tout simplement oublié ?

Dans ce cas, il faut savoir que l’encrassement du filtre d’habitacle entraîne plusieurs conséquences.

Tout d’abord, un filtre d’habitacle encrassé obligera les occupants du véhicule à respirer un air de qualité moyenne.

De plus, il peut indirectement entraîner des dégâts sur les autres pièces de la voiture.

Par exemple, un filtre d’habitacle encrassé gêne le fonctionnement du ventilateur de l’habitacle, car il ne laisse pas passer assez d’air.

Ainsi, le ventilateur de l’habitacle peut s’user de manière prématurée, ce qui raccourcit sa durée de vie.